Pour devenir un bon arrangeur et savoir orchestrer, que le morceau exige 1 ou 150 instruments, il faudra appliquer l’ensemble des règles, trucs et conseils qui se trouvent dans ce traité. Rien de bien compliqué, en somme, si vous suivez pas à pas le chemin que nous avons tracé pour vous.

Ainsi, ce quatrième volume est un véritable traité de l’orchestration, qui décrit avec précision la manière de s’y prendre pour que vos arrangements sonnent vraiment de manière professionnelle.

Après nous être plongés dans les origines des big bands et les chefs d’orchestre qui ont tous, à leur manière, imprimé un style, nous choisirons une mélodie de 12 mesures, un blues et nous développerons notre étude sur les techniques de base et l’écriture du conducteur, qui nous amèneront à connaître et appliquer les deux techniques principales qu’utilisent les arrangeurs : l’écriture en « phrasé de masse » et l’écriture dite contrapuntique.
Ainsi, nous apprendrons à faire sonner chaque pupitre individuellement, puis à orchestrer tous pupitres confondus.
Pour progresser plus vite, nous avons relevé et analysé des morceaux des plus grands maîtres : Duke Ellington, Dizzy Gillespie, Gil Evans. Enfin, nous vous apprendrons, à partir de l’arrangement de Carmen en jazz, à gérer un projet collectif de A à Z — des impératifs de la production au travail sur la partition — et par le biais d’une analyse musicale de l’œuvre, nous vous instruirons sur la manière de mener une adaptation réussie.

Et comme il faudra bien un chef pour diriger vos arrangements, nous vous apprenons dans le dernier chapitre à en devenir un vrai !

Acheter sur Amazon

Auteurs

Haut